Terrain de pétanque : aménager un espace de loisirs

Vous faites partie des amateurs des jeux aux boules et vous avez envie de passer de super moment avec vos proches ou vos amis, sans pour autant vous rendre aux clubs ? En effet, si vous disposez assez de place dans votre jardin, vous pouvez en créer un. Pour réussir ce chantier en toute sérénité et sécurité, vous devez bien suivre les étapes de construction.

Bien choisir le revêtement pour votre terrain de pétanque

En France, la pratique de la pétanque est désormais des mœurs. Il s’agit d’un bonheur à ne pas rater et bon nombre de foyers créés actuellement un espace de loisirs pour offrir la possibilité de jouer à domicile. Pourtant, avant de vous précipiter dans la construction de votre petit coin de paradis, plusieurs critères doivent être pris en compte, notamment le type de revêtement à opter. Pour allier esthétisme et confort, la dolomie fera sûrement l’affaire. En plus de proposer une souplesse indéniable aux pieds, ce revêtement propose également une grande facilité d’installation.  En ce qui concerne l’emplacement pour vos graviers, il vous est fortement recommandé de choisir une exposition plein soleil. Mais cela ne vous empêche pas de privilégier un espace ombré ou mi-ombré puisque les parties de pétanques durent parfois longtemps. Il est conseillé qu’il n’y ait pas de feuilles d’arbres autour.

La préparation du terrain

Comme évoqué précédemment, l’aménagement extérieur d’un terrain de pétanque requiert de respecter quelques règles. Pour commencer, veuillez délimiter le terrain avec un cordeau traceur et un mètre ruban. Si possible, partez sur une mesure de 4 x 15 mètres. Ensuite, faites un calcul pour déterminer la largeur nécessaire pour les bastaings. Après, faites un creux ayant 30 centimètres de profondeur à l’aide d’une pelle. À ce stade, la surface doit être parfaitement plane. Il vous est tout à fait possible d’installer des résidus de terre accompagnés du compost dans le coin du jardin. Enlevez les mauvaises herbes, les cailloux, sans oublier les racines. Enfin, aplatissez le fond via un dos d’un râteau. Côté bornes du terrain, vous aurez la possibilité de prévoir des poutres à mettre autour du terrain. Une fois fait, vous pouvez ajouter la seconde couche de gravier de 10 à 15 cm d’épaisseur.

Mettez une couche de sable pour la finition

La dernière étape consiste en effet à installer une couche de sable d’environ 5 cm et humidifiez le tout pour faciliter la mise en place des matériaux. Si vous voulez obtenir un résultat éblouissant, privilégiez une plaque vibrante. Laissez le tout se reposer durant trois à quatre jours puis reconstruisez la manœuvre de damage en ajoutant la même quantité de sable. Pour finir votre terrain de pétanque, humidifiez la surface  et ajustez son niveau avec la plaque vibrante.

Comment bien choisir son élagueur dans le 77 ?
Les pergolas en aluminium, un investissement durable